MALDIVES

Capitale : Malé (143 000 habitants)

Population : 393 000 habitants

Langue : maldivien, anglais

Devise : Roupie Maldivienne (rufiyaa) (MRF) Taux de change

Fuseau horaire : GMT+5 (Indes/Maldives)

Électricité Vérifiez le type de prise électrique sur la destination

Indicatif téléphone : + 960

Travel–Score de la destination : 20/50
L’indice Travel-Score calculera l’ensemble des points obtenus sur un total possible de 100 points. Il additionnera le score de cette destination (sur 50) avec la note obtenue par le programme sélectionné (sur 50 également).
Ces points obtenus vous permettront d’évaluer vos options de voyage. Ils tiennent compte à la fois de l’impact humain et environnemental de votre programme, des efforts du pays en matière de développement durable, le niveau de liberté de la population que vous allez rencontrer et la distance de votre déplacement.

Formalités

Veuillez trouver toutes les formalités ici.

Attention : les conditions sanitaires, les formalités d’entrée, les règles spécifiques aux enfants non accompagnés de leurs deux parents, et les procédures d’obtention de visa sont susceptibles de modification sans préavis. Nous recommandons de  contacter l’ambassade ou le consulat le plus proche lors de votre inscription et quinze jours avant votre départ. .

Présentation

L'archipel des Maldives est à 600 km au sud-ouest du Sri-Lanka en plein Océan Indien. Sur 298km², ses 1200 îlots coralliens, dont 202 habités, sont regroupés en 26 atolls (groupes d'îles), dont le plus important, celui de Malé, abrite la capitale.

Géographie et environnement

Certaines îles se résument à une longue bande de sable blanc et à quelques hectares de brousse. D'autres, plus vastes, offrent une végétation plus abondante. Si la faune est rare sur l'archipel – où elle est avant tout représentée par les chauves-souris et de beaux spécimens de lézards – les fonds marins qui entourent les îlots recèlent une vie aquatique des plus riches.

La meilleure saison pour visiter les Maldives

La meilleure époque se situe entre janvier et avril, période où l’on peut compter sur 8 h d’ensoleillement quotidien

Un peu d’histoire

Vers 500 av. J.-C. : Arrivée probable des premiers habitants en provenance de Ceylan (Sri Lanka) et du Sud de l'Inde...

1558-1573 : Les Portugais, déjà établis à Malé – envahissent les Maldives et tuent le sultan Ali VI, et sont renversés par le chef insulaire Mohammed Thakurufaan.

XVIIe siècle : Les Maldives deviennent successivement un protectorat hollandais puis britannique, sans administration coloniale.

1867 : accord avec les anglais pour l'indépendance des Maldives, qui restent sous protectorat britannique.

1932 : Adoption d'une constitution démocratique, les Maldives demeurent un Sultanat, charge soumise à des élections et non héréditaire comme par le passé.

1953 : Proclamation de la République et abolition du Sultanat jusqu’en 1965 et l’indépendance.

1968 : Abolition du sultanat par référendum. Nouvelle république dirigée par Ibrahim Nasir, qui instaure un pouvoir autocratique.

De nos jours

2004 : Le 26 décembre, les Maldives sont touchées par le tsunami, faisant de nombreuses victimes et sans-abris. Il a frappé des secteurs clés de l'économie.

2005 : En juin, le Parlement vote l'introduction historique du multipartisme.

2012 : Mohammed Waheed Hassan, vice-président, devient président des Maldives.

Votre argent

Le nombre de distributeurs augmente lentement à Malé. La plupart (mais pas tous) permettent de faire des retraits à partir d’un compte à l’étranger : c’est le cas de ceux qui sont installés à l’extérieur des grandes banques, dans Boduthakurufaanu Magu. À noter que si vous pouvez retirer des espèces au guichet à l’aéroport de Malé et dans la majorité des îles-hôtels, vous ne trouverez aucun distributeur connecté au réseau international en dehors de la capitale des Maldives.

Aucune règle précise ne semble régir la pratique du pourboire aux Maldives. Presque toutes les dépenses sont assorties d’un service de 10%, depuis les boissons du minibar jusqu’au prix des chambres

Les transports aux Maldives

Avion

La plupart des îles-hôtels sont desservis par des hydravions de la compagnie Maldivian Air Taxi. ... Par ailleurs, de nombreuses connexions aériennes se font via le Sri Lanka.

Les combinés sont très conseillés pour la proximité et la richesse de ces deux territoires.

L’utilisation des hydravions permet d’atteindre le moindre endroit du pays par les airs. Nombre de voyageurs utilisent les services les compagnies locales, qui acheminent les touristes vers les îles-hôtels depuis un embarcadère proche de l’aéroport international de Malé.

Dhoni

À Malé, suivez le front de mer jusqu’à l’extrémité est de Boduthakurufaanu Magu, près de la jetée des ferrys pour l’aéroport : vous verrez de nombreux dhoni amarrés dans le port. La plupart peuvent être loués pour se rendre sur les îles avoisinantes.

Bus

Les seuls endroits où vous aurez besoin de vous déplacer par la route sont Malé et l’atoll d’Addu ; vous y trouverez des taxis. La conduite se fait à gauche.

Bateau rapide et hors-bord

Les îles-hôtels des atolls de Malé Nord et Sud, ainsi que quelques-unes de l’atoll d’Ari, proposent un transfert en hors-bord, généralement inclus dans votre forfait. Les bateaux se présentent sous diverses formes, du petit runabout équipé d’un moteur hors-bord à la grande vedette à plusieurs ponts, dotée d’une cabine de pilotage semblable à celle d’un avion.

L’hébergement aux Maldives

Parce que c’est l’une des destinations privilégiées pour les « lune de miel », qu’on y pratique des activités sous-marines au soleil, c’est une destination chère, même si les prix baissent pour la saison des pluies (mai à novembre)… Cependant, la qualité est généralement supérieure à ce que l'on peut trouver dans le reste de l'Asie.

Consommation

La couverture des téléphones portables est généralement excellente aux Maldives, surtout dans les resorts, et moins bonne voire inexistante entre les iles. Plus encore qu’à domicile, le téléphone portable est souvent indispensable à l’étranger, pour (communiquer ou surfer, principalement consulter un plan ou vérifier un taux de conversion). Pour ne pas dépendre exclusivement du wifi, il faut activer son itinérance, les principaux opérateurs français ont contracté avec les opérateurs locaux mais vérifiez au préalable les tarifs à l'international et les pays inclus dans votre forfait. 

3 solutions :

-           vous désactivez l'accès aux données mobiles à l'étranger et cherchez des bornes WIFI

-           vous souscrivez une option internationale ponctuelle pour le(s) pays de destination.

-           Si vous avez un second téléphone débloqué, vous achetez une Carte Sim Internationale ou une Carte Sim locale pour la durée du séjour

A boire et à manger

Il est impossible de découvrir totalement un pays sans y avoir testé les spécialités culinaires et avoir partagé un repas ou une collation avec des locaux. 

Les options sont infinies. Le temps dont vous disposez, vos goûts alimentaires et votre budget vous feront goûter la street-food, un repas sur le pouce simple et bon marché, ou une grande table gastronomique ; que ce soit en centre-ville, une station touristique ou au sein d’une communauté locale, et cela, où que vous soyez dans le monde.

Aux Maldives, vous aurez la chance de manger beaucoup de produits de la mer, épicés et relevés avec des condiments locaux. Le poisson et le riz constituent la base de l'alimentation, la viande et le poulet étant réservés aux grandes occasions. Poisson frit, curry de poisson et soupe de poisson figurent parmi les plats les plus répandus.

A déguster sur place :

Le Mas huni : servi pour le petit déjeuner, le dimanche et les jours de fête (très souvent). C'est un savoureux mélange de thon blanc émietté et de noix de coco râpée, assaisonné de citron vert, de piment (beaucoup), d'oignons et de lait de coco. On le déguste froid et accompagné de «  roshi  », du pain sans levain présenté sous forme de galettes. 

Le Mas Bajy : riz au thon que l'on fait mijoter avec des feuilles de curry, du lait de coco et parfumé de nombreuses épices (clous de girofle, cardamome, poivre, cannelle, curcuma...). Sa jolie couleur jaune révèle des saveurs exotiques...

Les Hedhkaa : des croquettes ou chaussons garnis de thon au gingembre et à la citronnelle sur fond de noix de coco.

La Garudiya : le plat quotidien emblématique, c’est une soupe de poisson et de riz au citron, oignon et piment.

Les Cutlus : mélange de thon et de purée de pomme de terre agrémenté d'ail, de citron vert et de piment. On roule des petites boules dans la chapelure, puis on les fait frire.

Comme dans de nombreux pays, boire de l'eau du robinet n'est pas recommandé. Évitez également les glaçons dans les boissons et pensez à peler vos fruits et légumes avant de les consommer

Pour respecter l'environnement, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille. Il est préférable de remplir une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée dès que vous en avez l’occasion, notamment dans les hôtels.

Cultures et coutumes

La culture, les traditions et les coutumes du pays subissent des influences indiennes, sri-lankaises, malaisiennes, arabes, perses, indonésiennes et même africaines. Un fabuleux mélange culturel qui fait toute la richesse des Maldives.

Par ailleurs, la religion officielle et exclusive du pays est l’islam sunnite.

Si son traditionalisme ressort lors de certaines manifestations, comme le début et la fin du ramadan, la culture moderne divehi (maldivienne) subit les influences extérieures du cinéma indien, des arts martiaux asiatiques ou encore des modes et des musiques occidentales. Trois quotidiens et de nombreux magazines sont édités en divehi.

La musique traditionnelle accorde une large place aux sonorités d'un gros tambour appelé boru beru, qui lui donne son nom. Toute en crescendos, la danse qui accompagne cette forme musicale jouée par quatre à six percussionnistes commence par des mouvements des bras lents et nonchalants pour finir en une frénésie rythmée.

Festivals et événements
Huravee Day
: célébration du reflux des Malabars en Inde après une brève occupation en 1752.
Les Maldives ont été autrefois un carrefour d'échanges et de cultures venues de tous les horizons. Ainsi, on trouve toujours certaines danses et musiques, à base de percussions, sans doute d'origine africaine. Mais aujourd'hui, beaucoup de jeunes sont victimes d'une occidentalisation poussée à outrance, dans leur choix vestimentaire ou dans la musique qu'ils écoutent ou les films qu'ils vont voir. Cependant, les Maldiviens souhaitent retrouver et cultiver leurs racines, en les remettant au goût du jour ; par exemple, plusieurs groupes de rock chantent en divehi

Jours féries

Fêtes civiles aux Maldives

-1er janvier : Nouvel An

-26 février : Fête nationale

-26-27 juillet : Fête de l’Indépendance

-3 novembre : Fête de la Victoire

-11 novembre : Fête de la République

Fêtes religieuses aux Maldives (Date changeant tous les ans)

Mawlid al-Nabi (Naissance du Prophète)

Début du Ramadan

Eid al-Fitr (Fin du Ramadan)

Hajj Day

Eid al-Adha (Fête du Sacrifice)

Les incontournables

L’île Mudhdhoo

Il existe un phénomène rare, unique au monde, que l’on retrouve aux Maldives, au nord de Malé, sur l’île Mudhdhoo : à la nuit tombée, la plage s’illumine au crépuscule grâce aux milliers de minuscules crustacés présents sur le sable, leur organe bioluminescent étant activé comme stratégie de défense

L’atoll de Véligandu

Véligandu offre l’une des meilleures plages des Maldives. Avec des bungalows construits sur le pilotis, elle offre un séjour exceptionnel où l’on peut dormir les pieds dans un lagon paisible. L’atoll de Véligandu se caractérise par son eau turquoise, son climat chaud toute l’année et sa plage ornée par des végétations tropicales abondantes.

L’île d’Alimatha

L’île d’Alimatha se distingue par sa sérénité, sa beauté, ses sables fins et ses eaux chaudes. Elle est particulièrement réservée aux  amoureux de plongée sous-marine, ou tout simplement pour se détendre. Les hôtels sont nombreux à Alimatha, pour toute une famille, un couple, ou des amis, et la cuisine a très bonne réputation.

L’atoll d’Ari

Composé de 82 îlots, l’atoll d’Ari est un grand lagon où l’on trouve des îles-hôtels très calmes, où confort rime avec volupté. L’atoll abrite Meerufenfushi, la sublime île-hôtel située à 40 km au Nord-Est de la capitale.

Voyage So-Leader s'engage à voyager de manière respectueuse des populations locales, de leur culture, de leurs économies et de l'environnement.

Il est important de se rappeler que ce qui peut être un comportement, une robe et une langue acceptables dans votre propre pays peuvent ne pas convenir dans un autre.

S'il vous plaît, gardez cela à l'esprit lors d'un voyage.

Principaux conseils de voyage responsable pour les Maldives

1. Soyez toujours attentif et respectueux des coutumes, traditions, religion et culture de vos hôtes. Evitez de vous ingérer et prendre parti dans les affaires politiques ou sociales locales. 

2. Assurez-vous que les personnes prises en photos y consentent, surtout les enfants. Engagez-vous à les protéger contre toute forme d’exploitation ou de violence sexuelle

3. En visite chez l’habitant, ne distribuez ni cadeaux ni argent : vous n’êtes plus un « client roi » en pays conquis, mais un « simple invité » qui représente et doit faire honneur à son pays.

4. Apprenez quelques mots de la langue locale et essayez de l’utiliser, ne serait-ce que pour briser la glace !

5. Le marchandage sur les marchés doit rester bon enfant, avec calme et raison. C’est comme un jeu de rôle, qui peut être amusant ! Si le marchandage n’est pas de mise, n’insistez pas.

6. Privilégiez les productions alimentaires régionales et l’artisanat local. Les soutenir contribue au maintien des métiers traditionnels. Sauf à Pékin, évitez le « made in China »

7. Bannissez les entreprises qui exploitent ou abusent des animaux, surtout ceux menacés et n’achetez pas d'ivoire, corail ou tout autre produit issu d'animaux en voie de disparition.

8. Ne gaspillez pas l’eau ni l’énergie. Respectez les règles affichées dans les hôtels, musées, plages ou autres espaces naturels pour contribuer à préserver l’équilibre des lieux.  

9. Pour des raisons environnementales, évitez d'acheter de l'eau en bouteilles plastique. Remplissez votre gourde ou une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée.

10. Débarrassez-vous de vos déchets et triez-les toujours soigneusement, y compris les mégots de cigarette.

Notre selection de voyages

ESCAPADE AUX MALDIVES

VOYAGE MALDIVES

ESCAPADE AUX MALDIVES50 6 jours/5 nuits Du 01/09/2020 au 31/12/2021
A partir de 680€TTCPour un départ le 01/09/2020 1 don de
68€ inclus
pour votre
association
Voir l'offre