ETHIOPIE

Capitale : Addis-Abbeba (2,2 millions d'habitants)
Population : 82 millions d'habitants
Langue : Amharique
Devise : ETB, 40 Birr Éthiopien équivalent à 1 Euro. Taux de change.
Fuseau horaire : (GMT + 03: 00) Nairobi
Électricité Vérifiez le type de prise électrique sur la destination
Indicatif téléphonique : +251

Travel–Score de la destination : 24/50 - Pour découvrir le détail et les autres destinations
L’indice Travel-Score calculera l’ensemble des points obtenus sur un total possible de 100 points. Il additionnera le score de cette destination (sur 50) avec la note obtenue par le programme sélectionné (sur 50 également).
Ces points obtenus vous permettront d’évaluer vos options de voyage. Ils tiennent compte à la fois de l’impact humain et environnemental de votre programme, des efforts du pays en matière de développement durable, le niveau de liberté de la population que vous allez rencontrer et la distance de votre déplacement.

Formalités

Retrouvez toutes les formalités ici

Attention : les conditions sanitaires, les formalités d’entrée, les règles spécifiques aux enfants non accompagnés de leurs deux parents, et les procédures d’obtention de visa sont susceptibles de modification sans préavis. Nous recommandons de  contacter l’ambassade ou le consulat le plus proche lors de votre inscription et quinze jours avant votre départ.

Présentation

La grande terre d'Éthiopie est l'un des trésors encore cachés de l'Afrique.

Des richesses archéologiques, culturelles et naturelles attendent les voyageurs désireux de se plonger dans cette destination ancienne. Pratiquer la randonnée dans des plages accidentées, visiter de simples villages de montagne, s'émerveiller devant des reliques usées par le temps plongées dans le mysticisme et rencontrer des personnes authentiques et intactes contribue à en faire le voyage de toute une vie.

Géographie et environnement

L’Éthiopie enclavée est bordée par le Kenya, le Soudan, le Soudan du Sud, la Somalie, l'Érythrée et Djibouti.Abritant certains des paysages les plus étonnants et variés d'Afrique, l'Éthiopie est l’un des pays les plus montagneux d'Afrique, Simien et Bale en étant les plus hauts sommets. L'emblématique Nil Bleu prend sa source au lac Tana, et forme le Nil lors de sa confluence avec le Nil Blanc à Khartoum, au Soudan

La meilleure saison pour visiter l’Éthiopie

Les voyageurs peuvent s'attendre à trouver le soleil en visitant l'Éthiopie. Les températures sont généralement chaudes et douces, tout en variant considérablement avec l'altitude. Les plaines sont plus chaudes et humides, tandis que les températures des hautes terres sont plus fraîches. La pluie est néanmoins fréquente de juillet à septembre.

Un peu d’histoire

Les plus anciennes traces d’hominidés remontent à 4 millions d’années avant notre ère.

Ier siècle avant J.-C. : Naissance du royaume d’Axoum et développement de  l’alphabet éthiopien.

XIIe siècle  : Le roi Gebre Meskel Lalibela construit onze églises rupestres , une nouvelle Jérusalem.

1270-1974 : Dynastie des Salomonides, pendant 700 ans, du roi Yekouno Amlak à Amha Selassié..

1527-1543 : Guerre entre les sultanats et l’empire chrétien éthiopien qui s’impose, laissant le pays exsangue et permet aux missionnaires catholiques de s’imposer.

1621 : Sousneyos se convertit au catholicisme. L’opinion publique le force à abdiquer et son fils lui succède.

1632 : Le roi Fasilides fonde Gondar, la cité des rois, capitale importante de l’Empire éthiopien.

1769-1855 : Après la chute de Gondar commence l’ère des princes, et des guerres incessantes.

1855 : Début de l’ère moderne avec l’arrivée au pouvoir du réformateur Tewodros II qui unifie le pays.

1875-1880 : Guerre égypto-éthiopienne, gagnée par l’Éthiopie.

De nos jours

1885-1887 : Première guerre italo-éthiopienne. Les Italiens sont vaincus à la bataille de Dogali.

1889 : Couronnement du roi Ménélik II, qui modernise l’Éthiopie et signe avec l’Italie le traité de Wouchalé.

1895-1896 : Nouvelle guerre italo-éthiopienne, gagnée par l’Éthiopie à la bataille de l’Adoua.

1923 : L’Éthiopie est le premier pays africain à rejoindre la SDN , grâce au régent Tafari Makonnen.

2 novembre 1930 : Couronnement de Tafari Makonnen, qui devient Hailé Selassié.

1931 : Promulgation de la première Constitution éthiopienne.

1935-1941 : Guerre entre l’Éthiopie et l’Italie fasciste qui l’emporte et occupation le pays pendant cinq ans.

12 septembre 1974 : La junte militaire renverse Hailé Selassié et instaure un régime communiste le Derg, jusqu’au 28 mai 1991.

1991-1995 : Gouvernement provisoire qui succède au Derg.

Août 1995 : Proclamation de la République fédérale démocratique d’Éthiopie.

 

Votre argent

Les cartes de crédit ne sont acceptées que par quelques grands hôtels d'Addis-Abeba, car l'argent comptant est le principal mode de paiement en Éthiopie.Assurez-vous d'avoir suffisamment d'argent pour couvrir les achats qui ne peuvent pas être effectués à crédit.

Il y a quelques distributeurs automatiques de billets qui acceptent les cartes étrangères en Éthiopie, principalement à Addis-Abeba et dans d'autres grandes villes.Le retrait d'espèces aux distributeurs automatiques de billets ne peut pas nécessairement être invoqué, il est donc recommandé de transporter des devises étrangères (comme des dollars américains).

Les pourboires ne sont pas obligatoires en Éthiopie mais sont considérés comme polis dans les restaurants et les bars.C'est à l'individu de choisir de donner un pourboire ou non, mais arrondir une facture pour un bon service ou laisser 1-2 birr est approprié.

Les transports en Éthiopie

Infrastructure et Sécurité routière

Les graves accidents de circulation sont courants, dus entre autres à l’augmentation du nombre de véhicules, par ailleurs vétuste, populations et animaux circulant le long des axes routiers, etc.

En cas de location de véhicules, il convient de s’assurer du parfait état du véhicule et qu’une assurance couvrant les dommages matériels et corporels a bien été souscrite par le loueur.

En dehors de la capitale, la pauvreté du réseau téléphonique interurbain fiable rend difficile l’appel des secours, en cas d’accident de la route et la conduite de nuit est à proscrire dans tous les cas. De plus, Durant la saison des pluies, de juin à septembre, certaines routes sont impraticables.

Les grands axes routiers sont desservis par des réseaux de bus.

-Réseau ferroviaire
La ligne de chemin de fer entre Dire Dawa et Djibouti a été rouverte au trafic des voyageurs après plusieurs années d’interruption pour cause de dégradation des infrastructures et du matériel. La prudence recommande d’éviter d’utiliser ce moyen de transport.

-Réseau aérien
L’avion est le moyen le plus rapide pour se déplacer à l’intérieur du pays. Ethiopian Airlines dessert les principales villes du pays.

L’hébergement en Éthiopie

En Éthiopie, Voyages So-Leader vous fera aussi découvrir des maisons d'hôtes, et des hôtels locaux dans le but de soutenir les économies locales. Nous privilégions également des restaurants et des marchés locaux pour soutenir les entreprises et l'artisanat de la région.

Consommation

Téléphonie

La couverture des téléphones portables est généralement de bonne qualité en Ethioie, surtout en ville, et moins bonne voire inexistante dans certaines des régions rurales ou montagneuses.

Plus encore qu’à domicile, le téléphone portable est souvent indispensable à l’étranger, pour (communiquer ou surfer, principalement consulter un plan ou vérifier un taux de conversion). Pour ne pas dépendre exclusivement du wifi, il faut activer son itinérance, les principaux opérateurs français ont contracté avec les opérateurs locaux mais vérifiez au préalable les tarifs à l'international et les pays inclus dans votre forfait. 

3 solutions :

-              vous désactivez l'accès aux données mobiles à l'étranger et cherchez des bornes WIFI

-              vous souscrivez une option internationale ponctuelle pour le(s) pays de destination.

-              Si vous avez un second téléphone débloqué, vous achetez une Carte Sim Internationale ou une Carte Sim locale pour la durée du séjour

Les toilettes à fosse sont la norme en Éthiopie, de grands hôtels et autres bâtiments modernes. Apportez votre propre réserve de savon et de papier toilette, car cela est rarement fourni.

Combien cela coûtera-t-il pour :

Tasse de café = 10-15 ETB
Bouteille de bière = 30-40 ETB
Déjeuner simple = 40-60 ETB
Bon dîner dans un restaurant = 150-200 ETB

L'eau du robinet n'est pas considérée comme potable pour les touristes. Pour des raisons environnementales, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille.Demandez où vous pouvez trouver de l'eau filtrée et potable.De plus, évitez la glace dans les boissons et pelez les fruits avant de les consommer.

A boire et à manger

Il est impossible de découvrir totalement un pays sans y avoir testé les spécialités culinaires et avoir partagé un repas ou une collation avec des locaux. 

Les options sont infinies. Le temps dont vous disposez, vos goûts alimentaires et votre budget vous feront goûter la street-food, un repas sur le pouce simple et bon marché, ou une grande table gastronomique ; que ce soit en centre-ville, une station touristique ou au sein d’une communauté locale, et cela, où que vous soyez dans le monde.

Le teff

L’une des plus anciennes céréales, base de la cuisine en Éthiopie dont la farine sert à confectionner l’injera.

L’injera

Impossible d’aller en Éthiopie sans goûter à l’injera, ces galettes spongieuses au goût un peu acide, roulées et présentées comme des petites serviettes, qu’on appréciera en les trempant dans les plats qu’elles accompagnent. Attention on ne mange que de la main droite et on ne se lèche jamais les doigts.

Les tibs

Les tibs sont des lanières de viande grillée, souvent servies avec des légumes, alternative au goût inhabituel de l’injera, et une autre base de la cuisine éthiopienne.

Le Wot

Se familiariser avec la cuisine d’Éthiopie passe par le wot, un plat en sauce consommé avec de l’injera.  Certains contiennent de la viande, (poulet ou agneau), d’autres wot sont végétariens, à base de la grande variété de légumes cultivés en Éthiopie : épinards, maïs, carottes, blettes, tomates…

Le shiro

Le shiro, typique des jours de jeûne, est un wot à base de légumes secs, pois chiches ou lentilles.

Le Kefto

Les plus téméraires vont essayer le kefto, boulettes de viande de bœuf crue agrémentées de piment, d’épices et de beurre clarifié, ou le gored gored, où la viande est coupée en cubes sans avoir été marinée.

Le Firfir

Souvent consommé au petit-déjeuner et plat familial par excellence, il recycle les restes d’injera de la veille, débités et imbibés de sauce et d’épices.

Les Boissons

Localement produits, la T’ella est une bière traditionnelle, et le tedj, un hydromel souvent fait maison.

Comme dans de nombreux pays, boire de l'eau du robinet n'est pas recommandé. Évitez également les glaçons dans les boissons et pensez à peler vos fruits et légumes avant de les consommer. 

Pour respecter l'environnement, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille. Il est préférable de remplir une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée dès que vous en avez l’occasion, notamment dans les hôtels.

Cultures et coutumes

La population éthiopienne est composée de nombreuses ethnies dont les principales sont Oromo, (32 % de la population) et Amhara (30 % ). Chacune conserve ses traditions, ses rites, et sa langue, souvent peu accessibles, notamment dans la vallée de l'Omo. Le fédéralisme ethnique autorise chaque région à proclamer sa langue, ce qui provoque de vives tensions ethniques et des luttes pour le respect des droits et la reconnaissance politique.

La famille est au cœur de la société éthiopienne et le mariage une étape importante, la moitié des jeunes filles se mariant avant 18 ans. Les rites d'initiation et les mutilations corporelles (circoncision et excision) ont encore cours dans les tribus du sud.

La cérémonie du café, toujours exécutée par une femme assise sur un tabouret accueille le visiteur avec respect et déférence. On le sert très chaud dans de petites tasses sans anse et des effluves d’encens  embaument la pièce et le visiteur.

Le khat est vital dans la vie sociale et l’économie du pays. Les vertus euphorisantes de ses feuilles vertes mâchées et remâchées sont très appréciées, envenimant chaque sujet de discussions ou échange politique.

Son usage répandu dans tout le pays a des conséquences néfastes sur la santé, mais sa culture et son exploitation constituent une source de revenu plus rentable que le café.

Festivals et événements

Pour la plupart d’inspiration religieuse, les célébrations colorées se déroulent souvent sur plusieurs jours.

Parmi les principales fêtes chrétiennes (Meskel, Noël, Timkat, Kiddus Yohannes et Pâques) Timkat marque le baptême du Christ. Meskal, en septembre, célèbre la découverte de la Vraie Croix et Kiddus Yohannes, jour de l'an le 11 septembre, coïncide avec la fin de la saison des fortes pluies et le début du printemps.

Les fêtes musulmanes,basées sur le calendrier lunaire, ont des dates variables. Le neuvième mois du calendrier musulman est consacré au ramadan, marqué par le jeûne. Les musulmans célèbrent l'anniversaire du prophète Mohammed le 20 septembre et les anniversaires de nombreux martyrs.

Jours féries

- 7 janvier : Noël orthodoxe (Genna).

- 19 janvier : Épiphanie éthiopienne (timkat).

- 2 mars : commémoration de la bataille d'Adoua.

- Avril (variable) : Vendredi saint (Siklet).

- Avril (variable) : Pâques (Fasika).

- 1er mai : fête internationale du travail.

- 5 mai : journée des Patriotes.

- 28 mai : chute du Derg, Fête Nationale.

- Date variable : fin du ramadan (Eid El Fitr).

- Date variable : fête du sacrifice (Eid Al Adha).

- 27 septembre : fête de la Sainte Croix (Masqal).

- Date variable : anniversaire du prophète (Maulid).

Les incontournables

Top 5 des sites incontournables en Éthiopie

1. Églises de Lalibela

Ces églises miraculeuses et anciennes taillées dans la roche sont la principale raison pour laquelle les voyageurs se rendent dans la ville de Lalibela. Entourées de mythes et de légendes, ces églises uniques se dressent depuis des siècles et restent un site sacré pour les Éthiopiens.


2. Ruines d'Axoum

Ce site archéologique classé au patrimoine mondial de l'UNESCO abrite certaines des ruines antiques les plus impressionnantes du monde.Situées dans le nord de l'Éthiopie et présentant des obélisques, des tombes royales et des vestiges de palais, les fables suggèrent que c'était autrefois la résidence de la reine de Saba.

 
3. Le Palais des Fasiladas

La ville de Gonder abrite de nombreux bâtiments incroyables, mais le palais restauré de Fasiladas compte parmi les plus impressionnants.Situé dans l'enceinte royale, ce château possède une fusion intrigante de styles décoratifs portugais, indiens et mauresques.


4. Blue Nile Falls

Signifiant «eau fumante» en amharique, ces chutes légendaires sont mieux visibles pendant la saison des pluies lorsque les niveaux d'eau gonflent, créant une quantité tonitruante d'eau blanche.


5. Église Debre Berhan Selassie

Cette petite église inhabituelle située à Gonder a été construite au 17ème siècle et présente un intérieur richement décoré comme aucun autre - plus de 100 chérubins ailés sont peints au plafond.A voir absolument en Éthiopie.

Voyage responsable

So Leader s'engage à voyager d'une manière respectueuse des populations locales, de leur culture, des économies locales et de l'environnement. Il est important de se rappeler que ce qui peut être un comportement, une tenue vestimentaire et une langue acceptable dans votre propre pays peut ne pas convenir dans un autre. Veuillez garder cela à l'esprit lorsque vous voyagez.

La famine des années 1970 et 1980 a causé un stéréotype déprimant, condamnant l'Éthiopie à vivre dans l'ombre du  plus grand effort de collecte de fonds que le monde ait jamais connu. Mais l’Éthiopie a tant de trésors historiques, culturels et naturels extraordinaires à offrir, un développement économique rapide et un énorme potentiel touristique.

Principaux conseils de voyage responsable pour l'Ethiopie

1. Soyez toujours attentif et respectueux des coutumes, traditions, religion et culture de vos hôtes. Evitez de vous ingérer et prendre parti dans les affaires politiques ou sociales locales. 

2. Assurez-vous que les personnes prises en photos y consentent, surtout les enfants. Engagez-vous à les protéger contre toute forme d’exploitation ou de violence sexuelle

3. En visite chez l’habitant, ne distribuez ni cadeaux ni argent : vous n’êtes plus un « client roi » en pays conquis, mais un « simple invité » qui représente et doit faire honneur à son pays.

4. Apprenez quelques mots de la langue locale et essayez de l’utiliser, ne serait-ce que pour briser la glace !

5. Le marchandage sur les marchés doit rester bon enfant, avec calme et raison. C’est comme un jeu de rôle, qui peut être amusant ! Si le marchandage n’est pas de mise, n’insistez pas.

6. Privilégiez les productions alimentaires régionales et l’artisanat local. Les soutenir contribue au maintien des métiers traditionnels. Sauf à Pékin, évitez le « made in China »

7. Bannissez les entreprises qui exploitent ou abusent des animaux, surtout ceux menacés et n’achetez pas d'ivoire, corail ou tout autre produit issu d'animaux en voie de disparition.

8. Ne gaspillez pas l’eau ni l’énergie. Respectez les règles affichées dans les hôtels, musées, plages ou autres espaces naturels pour contribuer à préserver l’équilibre des lieux.  

9. Pour des raisons environnementales, évitez d'acheter de l'eau en bouteilles plastique. Remplissez votre gourde ou une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée.

10. Débarrassez-vous de vos déchets et triez-les toujours soigneusement, y compris les mégots de cigarette.

Notre sélection de voyages

ECLATS D'ABYSSINIE

VOYAGE ETHIOPIE

ECLATS D'ABYSSINIE62 9 jours/8 nuits Du 24/10/2021 au 12/12/2021
A partir de 1865€TTCPour un départ le 24/10/2021 1 don de
186€ inclus
pour votre
association
Voir l'offre