COREE SUD

Capitale : Séoul
Population : 48.6 millions d habitants
Langue officielle : coréen
Monnaie locale :  Won sud coréen (KRW) Taux de change
Fuseau horaire : (GMT + 09:00) Séoul
Prises électriques: Type C (européenne à 2 broches) Type E (française à 2 broches, terre femelle)                     Type F (allemande à 2 broches, prise de terre latérale)
Indicatif téléphonique:   +82

Travel–Score de la destination : 33/50 - Pour découvrir le détail et les autres destinations
L’indice Travel-Score calculera l’ensemble des points obtenus sur un total possible de 100 points. Il additionnera le score de cette destination (sur 50) avec la note obtenue par le programme sélectionné (sur 50 également).
Ces points obtenus vous permettront d’évaluer vos options de voyage. Ils tiennent compte à la fois de l’impact humain et environnemental de votre programme, des efforts du pays en matière de développement durable, le niveau de liberté de la population que vous allez rencontrer et la distance de votre déplacement.

Formalités

Toutes les formalités ici.

Attention : les conditions sanitaires, les formalités d’entrée, les règles spécifiques aux enfants non accompagnés de leurs deux parents, et les procédures d’obtention de visa sont susceptibles de modification sans préavis. Nous recommandons de  contacter l’ambassade ou le consulat le plus proche lors de votre inscription et quinze jours avant votre départ.

Présentation

Une économie en plein essor et une culture ancestrale sont-elles prépondérantes pour devenir l'une des destinations de voyage les plus en vogue de la planète ? Oui, à bien des égards. Partageant avec le Japon de nombreuses similitudes, une histoire ancienne, des traditions qui s’équilibrent avec une culture contemporaine et une sophistication technologique au cœur de merveilles naturelles et de sublimes paysages, une réelle gastronomie et une population sympathique, respectueuse et accueillante.

Géographie et environnement

La biodiversité de La Corée du Sud lui assure une grande variété d'espèces et d'environnements entre zones humides, régions côtières et chaînes de montagnes. Même sous la pression démographique vers les villes, l'environnement naturel est protégé, la gestion de la biodiversité étant menée avec différents instituts.

La meilleure saison pour visiter la Corée

Le climat de la Corée du Sud est typique des façades orientales des continents, mais avec des nuances selon les zones. Le climat subtropical humide de la côte sud (notamment l'île de Jeju produit de nombreuses variétés de fruits telles que oranges, mangues, etc.) et est touchée par le régime des moussons appelé localement le jangma, permettant notamment la culture du riz. En remontant vers le nord, le climat devient très vite continental (pouvant aller d'un minimum de -20°C à un maximum de 30°C) avec des hivers de plus en plus rudes car plus influencé par la Sibérie. Les hivers sont relativement secs.

Un peu d’histoire

Vers 668 après JC, plusieurs royaumes concurrents ont été unifiés en un seul dominion sur la péninsule coréenne. Les régimes successifs ont maintenu l'indépendance politique et culturelle de la Corée pendant plus de mille ans ; le dernier de ces royaumes au pouvoir serait la dynastie Choson (1392-1910).

Après avoir survécu aux invasions du Japon à la fin du XVIe siècle et des Mandchous d'Asie de l'Est au début du XVIIe, la Corée a choisi de limiter ses contacts avec le monde extérieur. Une période de paix de 250 ans a suivi, avec peu de Coréens voyageant hors de leur pays isolé.

Cela a commencé à changer à la fin du XIXe siècle, lorsque des puissances occidentales comme la Grande-Bretagne, la France et les États-Unis ont fait des efforts pour ouvrir des relations commerciales et diplomatiques avec la Corée, sans grand succès.

Une période coloniale s’ensuit au début du XXe siècle, le Japon, la Chine et la Russie se disputant le contrôle de la péninsule coréenne. Le Japon occupera la péninsule en 1905, à la fin de la guerre russo-japonaise et en l'annexant formellement cinq ans plus tard.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les coréens ont été contraints de servir dans l'armée japonaise ou de travailler dans des usines en temps de guerre.

Après la défaite du Japon en 1945, les États-Unis et l’Union soviétique ont divisé la péninsule en deux zones d'influence. En août 1948, la République pro-américaine de Corée (ou Corée du Sud) était établie à Séoul, dirigée par le fortement anticommuniste Syngman Rhee.

La déclaration d'indépendance de la Corée du Sud en 1950 a conduit la Corée du Nord, soutenue par la Chine et l'Union soviétique, à envahir son voisin dans le but de reprendre le contrôle de toute la péninsule. Les troupes américaines et des Nations Unies ont combattu aux côtés des forces sud-coréennes pendant la guerre de Corée, qui aurait coûté la vie à quelque 2 millions de personnes avant sa fin en 1953. L'accord d'armistice a laissé la péninsule coréenne divisée comme auparavant, avec une zone démilitarisée (DMZ) le long de la latitude 38 degrés Nord, soit le 38e parallèle.

Depuis les années 1960 et 1970, la Corée du Sud a connu une période de développement industriel et de croissance économique rapides

Votre argent

Paradoxalement, il est parfois difficile de trouver un distributeur qui accepte les cartes VISA ou Mastercard. Comme souvent, des frais de commission à l’utilisation s’appliquent au retrait ou en payant chez un commerçant), en fonction de sa banque.

Les transports en Corée

Plusieurs solutions de transport s’offrent à vous.

L’avion

Plusieurs compagnies (dont Korean Air et Air Asiana ) assurent les transports régionaux, reliant les grandes villes (Gimpo, Busan, Daegu Jeju, Incheon). Les vols sont courts et les tarifs accessibles.

Le bateau

Pour découvrir les nombreuses îles lors d’un voyage, le moyen de transport le plus adéquat est le réseau de ferry, très bien développé.

Le train

Propres, confortables et extrêmement ponctuels, les trains du réseau ferroviaire de Corée du Sud rendent le voyage agréable, avec des voitures bars bien équipées pour y manger, boire, surfer sur Internet, se détendre avec des jeux vidéo ou un karaoké.

Le bus

Des milliers de bus circulent tous les jours, une solution alternative pour se déplacer de ville en ville avec des fréquences toutes les 15 minutes ou toutes les heures dans les zones rurales. Une voie spéciale leur est même dédiée sur les autoroutes

Le vélo

Même si le vélo reste le moyen de transport le plus écologique et pratique, cela reste compliqué au cœur des grandes villes, les grandes artères et la circulation dense ne facilitant pas toujours la tâche des touristes.

Location de voiture

Pratique pour se déplacer Corée du Sud, 21 ans minimum et un permis international ; des tarifs abordables même si ce n’est pas le moyen le plus économique

L’hébergement en Corée

Les hôtels

Vous avez l’embarras du choix, y compris l’authenticité des temples bouddhistes.

Les hôtels de Corée du Sud sont surtout « business » avec une offre de services incluant salles de sports, bars, discothèques, casinos.

Un autre type de logement est très répandu en Corée du Sud. Chez l’habitant (minbak) pour découvrir la cuisine locale et la vie quotidienne des familles coréennes, ravies de vous accueillir pour pratiquer leur anglais !

Consommation

La couverture des téléphones portables est excellente en Corée, en ville comme dans les régions rurales ou montagneuses.

Plus encore qu’à domicile, le téléphone portable est souvent indispensable à l’étranger, pour (communiquer ou surfer, principalement consulter un plan ou vérifier un taux de conversion). Pour ne pas dépendre exclusivement du wifi, il faut activer son itinérance, les principaux opérateurs français ont contracté avec les opérateurs locaux mais vérifiez au préalable les tarifs à l'international et les pays inclus dans votre forfait. 

3 solutions :

-           vous désactivez l'accès aux données mobiles à l'étranger et cherchez des bornes WIFI

-           vous souscrivez une option internationale ponctuelle pour le(s) pays de destination.

-           Si vous avez un second téléphone débloqué, vous achetez une Carte Sim Internationale ou une Carte Sim locale pour la durée du séjour

A boire et à manger

Vous avez probablement gouté à la cuisine coréenne. Elle s’articule autour du riz et d’une soupe accompagnée de viande ou de poisson, et de nombreux condiments.

Le Kimchi, c’est l'identité nationale, servi avec tous les repas, fabriqué à partir de chou et de piment fermentés. Vous trouverez également de nombreux autres aliments au gout de kimchi partout en Corée du Sud.

Le Barbecue coréen sur charbon de bois à table propose du bulgogi, (morceaux de viande de porc ou de bœuf marinée ou non) que l’on cuisine soi-même à table, en choisissant ses accompagnements et sauces.

Les plats de riz sont très variés parmi lesquels le Bibimbap (un bol de riz servi avec condiments - légumes, lamelles de viande, œufs). Le Gimbap est un peu le sushi coréen, composé de riz, de viande ou de poisson, de radis mariné et de graines de sésame enveloppés dans des algues séchées, en quelque sorte une collation à emporter ou à déguster au restaurant ou au café.

Les soupes abondent (guk ou tang, à base de légumes, de kimchi, de fruits de mer, de viande, de tofu, de nouilles entre autres).

Les nouilles sont très populaires : le naengmyeon, des pâtes de sarrasin fines et moelleuses servies dans un bouillon de bœuf glacé, ou les japchae (nouilles à l'igname frites avec des légumes, du bœuf)

Les fruits de mer sont tellement abondants dans les restaurants aux aquariums fournis qu’on pourrait presque se demander s’il reste des poissons et fruits de mer dans l’océan. Leurs plats sont le plus souvent servi crus comme du sashimi) et aromatisé avec une sauce piment, parfois même préparé vivant pour une fraîcheur maximale, expérience désagréable pour certains.

Boire en Corée du Sud

L’alcool est bon marché et la consommation d'alcool élevée. Les bars deviennent le repaire d’hommes d'affaires inhibés qui peuvent s’y détendre, et traiter de contrats autour d'un ou plusieurs verres, avant un karaoké en fin de soirée, voire louer de petites chambres pour la nuit au lieu de rentrer à la maison.

Boissons traditionnelles en Corée du Sud

Le Soju est la boisson nationale, une vodka moins forte (20°), et souvent la boisson la moins chère au restaurant. Les nombreux cocktails à base de soju vous assureront une ivresse rapide et économique. Le takju, vin de riz coréen ou le vin de ginseng sont à peine plus chers mais de meilleur goût.

Bière

La bière est populaire. Des blondes légères à l’occidentale, assez légères et bon marché, que vous ne pouvez consommer qu’accompagnées de nourriture, certains bars dans les quartiers fréquentés vous la facturant et servant automatiquement.

Le thé vert est populaire mais le café se généralise, la chaine Starbucks ne ratant pas l’opportunité de se répandre dans tout le pays.

Des boissons gazeuses internationales voisinent avec le sikhye, boisson locale granuleuse au riz parfois servie au dessert, et le sujeonggwa, une boisson à la cannelle à base de kakis.

Comme dans de nombreux pays, boire de l'eau du robinet n'est pas recommandé. Évitez également les glaçons dans les boissons et pensez à peler vos fruits et légumes avant de les consommer

Pour respecter l'environnement, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille. Il est préférable de remplir une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée dès que vous en avez l’occasion, notamment dans les hôtels.

Cultures et coutumes

La Corée est fortement influencée par les cultures chinoise et japonaise et les traditions comprennent le code de conduite éthique dans la vie sociale et le respect des aînés et de la famille. Les Coréens croient également en la sincérité et la loyauté et suivent certains codes de conduite lorsqu'ils se rencontrent, mangent, prient. On s'incline en signe de gratitude et de respect envers la personne rencontrée.

Le concept de Kibun s’apparente à la fierté, ou l'état d'esprit. Blesser le kibun de quelqu'un lui fait perdre la face. Il est important de maintenir une atmosphère paisible et confortable à tout moment.  

Le statut social, l'âge et l'état matrimonial influencent les relations. La vie de famille traditionnelle gouverne les rituels du cycle de vie et l'observation des fêtes et des rites ancestraux. Les rites ancestraux (cherye) sont exécutés pour honorer les disparus lors des anniversaires de décès et des grandes fêtes.  Les fêtes les plus importantes sont marquées par le rassemblement des familles dans la ville natale ancestrale ou au domicile du chef de famille.

La nourriture est une partie importante de l'identité culturelle coréenne.

 Festivals et événements

Malgré la modernisation rapide de la Corée du Sud, de nombreux festivals culturels permettent de découvrir sa riche histoire, et ses traditions uniques. Il faut assister à l’un d’entre eux, de renommée internationale ou moins connu, commémorant la nature, la gastronomie, les événements historiques ou le changement des saisons.

Chuseok

Thanksgiving coréen, Chuseok est l'un des plus grands festivals de récolte de Corée et coïncide généralement avec l'équinoxe d'automne. Outre la célébration de récoltes abondantes, Chuseok est également l’occasion de réunions de famille, les Coréens retournant souvent dans leur ville natale. Le matin, les familles revêtent leur tenue traditionnelle (hanbok) et organisent des services commémoratifs pour leurs ancêtres, après quoi elles se réunissent pour un délicieux festin. Et pour mémoire, ce n'est pas un vrai festin de Chuseok jusqu'à ce que ces aliments de base prennent un tour sur la table à manger : des gâteaux de riz coréens (songpyeon), des crêpes coréennes (jeon) et des poires coréennes.

La célébration de Chuseok se poursuit par des danses masquées et de la lutte coréenne.

Seollal

Seollal est le nouvel an coréen, célébré le premier jour du calendrier lunaire. Les Coréens rendent hommage à leurs ancêtres et passent du temps avec leurs familles ; vêtus de hanboks spéciaux aux teintes colorées pour porter bonheur. On salue les aînés en signe de respect qui répondent par des bénédictions et un petit pécule.

Andong

La ville est célèbre ses danses de masques, imprégnées de signification culturelle, vous transportant à travers le temps et l’espace par l’interprétation intelligente de contes populaires

Festival des lanternes de Séoul

Le long du canal Cheonggyecheon, des lanternes créées autour de différents thèmes créent un moment fort de tout voyage à Séoul.

Festival de glace de Hwacheon Sancheoneo

Les amateurs d’activités et sports d'hiver trouveront leur paradis à Gangwon lors du Hwacheon Sancheoneo Ice Festival. Depuis 2003, son large éventail d'activités hivernales allant du bobsleigh, les sculptures de glace et d'autres attractions attire les foules.

Festival du feu de Jeju

Le festival du feu de Jeju fascine les visiteurs chaque année avec ses feux d'artifice, jeux folkloriques et activités pratiques comme le cerf-volant et la randonnée, et les spécialités régionales grillées telles que les brochettes de porc noir.

Festival Jindo Miracle Sea Road

Chaque année, la mer de l'île de Jindo s’ouvre mystérieusement en raison de la marée extrêmement basse et révèle un chemin que les visiteurs peuvent emprunter pour se rendre de l'île principale à une île plus petite à proximité.

Festival de boue de Boryeong

Pendant huit jours, on vante la production locale d'une boue cosmétique naturelle d’une forte teneur en germanium, en bentonite et autres minéraux. Des grandes structures gonflables et des bains remplis de boue restent les principaux attraits de ce festival, parmi d’autres concerts et démonstrations culturelles.

Jours féries

1er janvier  : Nouvel An

11 - 13 février : Seollal Nouvel An lunaire

1er mars : Commémoration du mouvement de l’indépendance

30 avril : Naissance de Bouddha

5 mai : Fête des enfants (Eorininal)

6 juin : Journée du Mémorial (Hyeonchung’il), en souvenir des morts pour la patrie.

15 août : Jour de l’indépendance (Gwangbokjeol)

21septembre : Chuseok : fête des moissons

3 octobre : Fête nationale, Fondation du pays (Gaecheonjeol)

9 octobre : Jour du Hangeul (Hang’eullal) : commémoration de l’alphabet coréen

25 décembre : Noël

Les incontournables

MARCHÉ NOCTURNE DE MYEONGDONG (SÉOUL)

Le cœur et l'âme de Séoul, le marché nocturne de Myeongdong est une visite incontournable pour découvrir la vie nocturne coréenne, les marchands déchaînés, les étals de street-food. Myeongdong est réputé pour sa concentration de magasins de cosmétiques coréens. C’est l'endroit idéal pour une soirée en ville.

 GAMCHEON CULTURE VILLAGE (BUSAN)

Un des villages balnéaires les plus pittoresques, avec ses maisons colorées le long du paysage escarpé de la montagne, taches de couleur vives au bord de la mer.

MONT HALLASAN (ÎLE DE JEJU)

Avec son cratère volcanique distinctif, à 2000 m d'altitude, le mont Hallasan offre des sentiers de randonnées adaptées à tous les niveaux, mais seuls deux des cinq sentiers atteignent le sommet de la montagne qui vous offrira des vues imprenables, l'océan bleu s'étendant jusqu'à l'horizon.

PALAIS GYEONGBOKGUNG (SÉOUL)

Gyeongbokgung, premier des palais royaux de l'époque Joseon, à la beauté historique raffinée et authentique, se trouve au cœur de Séoul. Préservé, entretenu et restauré dans son cadre d'origine, l'intérieur et l'extérieur sont magnifiques

PARC NATIONAL DE SEORAKSAN (GANGWON)

Le parc national de Seoraksan, est accessible depuis Séoul via un bus express qui prend environ 2,5 heures. Prendre un téléphérique jusqu'au sommet visiter des temples, se détendre au bord des ruisseaux rocheux, explorer des grottes, et des parcours de randonnée.

PARC TAEJONGDAE (BUSAN)

Le parc Taejongdae offre ses paysages uniques de formations naturelles complexes, des falaises, des forêts de pins, des phares, des temples, des observatoires, et les nuances bleues de l’océan.

VILLAGE DE BUKCHON HANOK  (SÉOUL)

Au cœur de Séoul, ce village magnifiquement préservé datant de 600 ans sous la dynastie Joseon. Permet de s'infiltrer à travers les murs en bois, les rues étroites, pour découvrir des centaines de maisons traditionnelles coréennes «hanok»

ZONE DEMILITARISEE (DMZ)

La DMZ est la zone qui sépare les deux Corées. Une excursion emmène sur la ligne de démarcation, après être passé par un poste de contrôle et les instructions d’un officier. On visite le parc Imjingak, le Pont de la liberté, le village de l’unification le musée DMZ et le 3ème tunnel, la station et l’observatoire de Dora.  Excursion guidée recommandée.

Voyage So-Leader s'engage à voyager de manière respectueuse des populations locales, de leur culture, de leurs économies et de l'environnement.

Il est important de se rappeler que ce qui peut être un comportement, une robe et une langue acceptables dans votre propre pays peuvent ne pas convenir dans un autre.

S'il vous plaît, gardez cela à l'esprit lors d'un voyage.

Principaux conseils de voyage responsable pour la Corée du sud

1. Soyez attentif aux coutumes, traditions, religion et culture de la Corée du sud.

2. Pour des raisons environnementales, essayez d'éviter d'acheter de l'eau embouteillée. Remplissez une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée.

3. Débarrassez-vous toujours soigneusement de vos déchets, y compris des mégots de cigarette.

4. Le marchandage sur les marchés doivent rester bon-enfant, avec calme et raisons. Rapellez vous, c'est comme un jeu, souvent amusant!

5. Apprenez quelques mots de la langue locale et essayez de l’utiliser. Ne serait ce que pour briser la glace!

6. Privilégiez les productions alimentaires et artisanales locale. Les soutenir contribue au maintien des métiers traditionnels.

7. Banissez les entreprises qui exploitent ou abusent des animaux, surtout en voie de disparition.

8. Assurez vous que les personnes prisent en photos y consentent, enfants compris.

9. En visite chez l’habitant, ne distribuez ni cadeaux ni argent aux locaux.

10. N'achetez pas d'ivoire ou tout autres produits issus d'animaux en voie de disparition.

Notre sélection de voyages

LA COREE INDUSTRIELLE

VOYAGE COREE SUD

LA COREE INDUSTRIELLE68 6 jours/5 nuits Du 01/03/2021 au 31/03/2022
A partir de 2700€TTCPour un départ jusqu'au 31/03/2022 1 don de
270€ inclus
pour votre
association
Voir l'offre