MYANMAR

Capitale : Naypyidaw
Population : 54,8 millions d'habitants
Langue officielle : birman
Monnaie locale : Kyat birman (MMK) Taux de change
Fuseau horaire : (GMT + 06:30) Yangon (Rangoon)
Prises électriques :  Vérifiez le type de prise électrique sur la destination
Indicatif téléphonique :  +95

Travel–Score de la destination : 13/50
L’indice Travel-Score calculera l’ensemble des points obtenus sur un total possible de 100 points. Il additionnera le score de cette destination (sur 50) avec la note obtenue par le programme sélectionné (sur 50 également).
Ces points obtenus vous permettront d’évaluer vos options de voyage. Ils tiennent compte à la fois de l’impact humain et environnemental de votre programme, des efforts du pays en matière de développement durable, le niveau de liberté de la population que vous allez rencontrer et la distance de votre déplacement.

Formalités

Vous trouverez toutes les formalités ici

Visa

L’entrée sur le territoire birman est soumise à l’obtention d’un visa. Il convient de s’assurer que son passeport a une durée de validité d’au moins 6 mois après la date d’arrivée dans le pays.

Le visa de tourisme (Tourist Visa) est un visa d’une validité de 28 jours délivré par les ambassades et consulats birmans, avec des délais qui varient selon leur charge de travail et la fréquentation touristique. Ce visa peut également être obtenu au moment de l’arrivée en Birmanie, sous réserve, impérativement, d’avoir effectué une demande préalable par internet sur le site Myanmar eVisa. Il faut prévoir un délai d’approbation de 3 à 4 jours. Suite à sa demande de « e-visa » par internet, le demandeur reçoit, en cas d’acceptation, un document PDF nominatif (« approval letter ») qui doit être utilisé dans les 90 jours suivant son émission afin d’obtenir un visa à l’entrée sur le territoire.

Dans le cas d’un enfant voyageant seul ou accompagné par l’un des deux parents, vérifiez auprès des services consulaires.

Attention : les conditions sanitaires, les formalités d’entrée, les règles spécifiques aux enfants non accompagnés de leurs deux parents, et les procédures d’obtention de visa sont susceptibles de modification sans préavis. Nous recommandons de  contacter l’ambassade ou le consulat le plus proche lors de votre inscription et quinze jours avant votre départ.

 Présentation

Les superbes pagodes dorées du Myanmar, les villes anciennes et les paysages boisés méritent toujours le voyage. Le pays vit une période difficile de son histoire et malgré les troubles récents, c’est le moment de favoriser de véritables échanges entre les voyageurs et les habitants.

Géographie et environnement

Cernée entre l'Inde et la Chine, cette nation du sud-est asiatique partage également sa frontière avec le Laos, la Thaïlande et le Bangladesh et s'ouvre vers la mer d'Andaman et la baie du Bengale au sud. Il y a des chaînes de montagnes à l'extrême nord, d’où coulent des rivières qui se terminent dans les plaines côtières. Le plateau Shan, et ses nombreux lacs et canyons, couvre la partie orientale du Myanmar, propice à une agriculture irriguée intensive de fruits, de légumes et d'agrumes. Une grande partie du Myanmar était autrefois couverte de forêts subtropicales, mais l'exploitation forestière intense en a déboisé la moitié.

La meilleure saison pour visiter le Myanmar

Le Myanmar a trois saisons distinctes, la plus chaude et sèche de février à mai avec un thermomètre allant jusqu'à 40 degrés, sauf dans les régions montagneuses qui offrent des températures plus fraîches. La mousson court de mai à octobre, et un climat plus doux et plus sec prévaut généralement d'octobre à février.

Un peu d’histoire

Myanmar est habité depuis 11 000 av JC, des preuves archéologiques ont été recueillies près de la rivière Ayeyarwaddy. Plus tard, de plus grandes colonies ou cités-états ont été créées par le paisible peuple Pyu, qui a migré du nord vers 1 avant JC, apportant le bouddhisme au Myanmar. Avec l'arrivée du peuple Mon du sud au 6ème siècle et les attaques soutenues du nord jusqu'au 9ème siècle, le peuple Pyu s'est absorbé dans la population générale pour façonner le visage de la future ethnie birmane. L'Empire Bagan a gouverné le Myanmar de 1044 à 1287 et avec une agriculture et une économie commerciale en plein essor, a pu construire des milliers de temples bouddhistes, dont beaucoup sont encore présents aujourd'hui. Au 13ème siècle, l'Empire Bagan avait commencé à décliner en raison de la mauvaise gestion économique et de l'invasion étrangère des Mongols et du peuple Mon. 

De nos jours

En 1886, la Grande-Bretagne a revendiqué la Birmanie province de l'Inde, Rangoon étant sa capitale, avec un impact considérable sur la société birmane, la culture, la religion et l'économie.

La Seconde Guerre mondiale a libéré des mouvements d'indépendance, finalement obtenue en 1948. Des décennies d'instabilité politique ont suivi, un parlement instable et des coups d'État militaires générant la corruption, l'inflation, les embargos commerciaux, des sanctions et des pressions internationales, contraignant le gouvernement militaire à libérer Aung San Suu Kyi, démocratiquement élue. 

Consommation

Votre argent

Les guichets automatiques sont largement disponibles dans les grandes villes, mais peu fiables. Il est conseillé d’avoir des devises pour pallier à ces carences.

Certains hôtels, restaurants et magasins acceptent les cartes de crédit, mais le Myanmar reste attaché à une tradition d’argent  liquide, ayez toujours des espèces pour vos achats.

Les salaires sont faibles, et les pourboires, bien que facultatifs, seront une manière gracieuse de montrer votre appréciation aux porteurs, chauffeurs et personnel de service.

Les transports au Myanmar

Infrastructures routières

Il est interdit aux touristes de conduire une voiture, refusez les offres de voitures sans chauffeur, ils ne sont pas couverts par vos assurances de voyage. Il vaut mieux recourir aux services d’un chauffeur ou d’utiliser les transports publics.

Le réseau de bus longues distances est relativement développé, mais les conditions de circulation demeurent délicates et les accidents de la route fréquents.
Dans les grandes villes, les embouteillages sont conséquents, et la circulation des motos est interdite à Yangon.

Transport ferroviaire

Le réseau ferroviaire et les trains birmans sont vétustes, les voyages lents et les horaires aléatoires donc les retards fréquents.

Transport aérien

La périodicité et les horaires de certaines liaisons intérieures sont aléatoires et les retards de vols fréquents.

L’hébergement au Myanmar

Le logement s'adapte à tous les budgets. Des maisons d'hôtes familiales ou des petits hôtels, offrent des chambres basiques sans climatisation ou électricité.

Des chambres d’hôtels intermédiaires sont plus spacieuses, leurs normes plus élevées, avec la climatisation et salle de bain.

L'hébergement en hôtels haut de gamme se limite à Yangon et aux sites touristiques, avec concierge, service d'étage et une connexion Internet gratuite.

L'itinérance internationale au Myanmar est désormais possible avec un nombre croissant de fournisseurs de réseaux mobiles. Internet est lent, mais accessible dans la plupart des hôtels.

Combien il m’en coûte pour ?

Snack de cuisine de rue = 500-1000 MMK
Bouteille de bière dans un bar ou un restaurant = 2000-2500 MMK
Déjeuner dans restaurant local = 3000-5000 MMK
Dîner dans un restaurant  haut de gamme = 15,000+ MMK

Boire de l'eau du robinet n'est pas recommandé au Myanmar. Evitez les glaçons dans les boissons et pelez vos fruits et légumes avant de les consommer.

Pour respecter l'environnement, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille. Privilégiez de remplir une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée dès que vous en avez l’occasion, notamment dans les hôtels

A boire et à manger

Il est impossible de découvrir totalement un pays sans y avoir testé les spécialités culinaires et avoir partagé un repas ou une collation avec des locaux. Les options sont infinies. Le temps dont vous disposez, vos goûts alimentaires et votre budget vous feront goûter la street-food, un repas sur le pouce simple et bon marché, ou une grande table gastronomique ; que ce soit en centre-ville, une station touristique ou au sein d’une communauté locale, et cela, où que vous soyez dans le monde.

La cuisine birmane partage ses ingrédients ses recettes avec ses pays voisins du sud-est asiatique. Comme en Thaïlande, en Inde et en Chine, le riz est la base de la plupart des plats et les currys, bien que généralement plus gras et épicés, sont assez communs. On sert plus de sésame, de noix et de haricots dans le nord, et plus de poisson ou épices dans le sud. Les légumes marinés, les pousses de bambou et les feuilles de thé accompagnent les plats birmans, les poissons et fruits de mer au bord des nombreux lacs et du littoral.

Historiquement, le peuple du Myanmar ne boit pas, et les salons de thé servent de cadre aux réunions. On les reconnait à leurs petites tables et tabourets en plastique dans la rue, et outre le thé (très infusé et servi avec du lait concentré), ils proposent également des plats rapides, des collations et des friandises. 

On peut consommer de la bière au restaurant et dans les grandes villes. Les restaurants indiens servant des plats végétariens (servis dans de petits bols, du riz, du chutney et des desserts) sont courants dans les agglomérations, tandis que les restaurants chinois parsèment tout le pays.

A tester absolument durant votre séjour au Myanmar


1. Laphet (salade de feuilles de thé)

Au Myanmar, le thé n'est pas seulement bu ; ses feuilles fermentées, mélangées à des graines de sésame, des pois frits, de l'ail frit et des arachides deviennent une salade, parfois avec du chou râpé et des tranches de tomate.
2. Mohinga

Cette soupe de poisson aux nouilles vermicelles sert de de petit-déjeuner populaire dans les salons de thé ou les étals de street-food à Yangon.


3. Curry birman

Plus doux et plus gras que dans les pays voisins, le curry birman à base de porc, poisson, bœuf ou mouton, s’accompagne de riz, salade, légumes frits et étuvés, soupe et épices.

Comme dans de nombreux pays, boire de l'eau du robinet n'est pas recommandé. Évitez également les glaçons dans les boissons et pensez à peler vos fruits et légumes avant de les consommer

Pour respecter l'environnement, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille. Il est préférable de remplir une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée dès que vous en avez l’occasion, notamment dans les hôtels.

Téléphonie

La couverture des téléphones portables est généralement excellente à Myanmar, surtout en ville, et moins bonne voire inexistante dans certaines des régions rurales ou montagneuses.

Plus encore qu’à domicile, le téléphone portable est souvent indispensable à l’étranger, pour (communiquer ou surfer, principalement consulter un plan ou vérifier un taux de conversion). Pour ne pas dépendre exclusivement du wifi, il faut activer son itinérance, les principaux opérateurs français ont contracté avec les opérateurs locaux mais vérifiez au préalable les tarifs à l'international et les pays inclus dans votre forfait. 

3 solutions :

-              vous désactivez l'accès aux données mobiles à l'étranger et cherchez des bornes WIFI

-              vous souscrivez une option internationale ponctuelle pour le(s) pays de destination.

-              Si vous avez un second téléphone débloqué, vous achetez une Carte Sim Internationale ou une Carte Sim locale pour la durée du séjour

Cultures et coutumes

Peuplé de 135 groupes ethniques, le Myanmar révèle un incroyable patchwork de coutumes, de traditions et de langues apportées par les Bamar, Shan, Mon, Kayin, Kayan, Chin, Kachin et Rakhine.

Le bouddhisme, unificateur du pays, joue un rôle important dans la vie quotidienne, à tel point que les hommes goutent à la vie monacale une à deux fois dans leur vie. La tenue vestimentaire doit être humble, un short doit atteindre le genou et les épaules couvertes, surtout lors de la visite de sites religieux. Une petite partie de la population est hindoue, musulmane, chrétienne ou animiste.

Toutes religions confondues, les Birmans sont superstitieux, des tissus rouges et blancs sont censés offrir une protection nat. On a souvent recours à l'astrologie pour trouver son partenaire ou choisir des dates importantes, comme les mariages, et les événements festifs.

Plus de 75% des Birmans sont ruraux et pauvres, les familles nombreuses et vivent généralement dans des huttes de chaume sans eau courante ni électricité. Cependant, ils sont hospitaliers, heureux et se lient facilement.

Festivals et événements

Thingyan (Fête de l'eau)

En avril, le nouvel an birman donne lieu à des combats aquatiques d’ampleur, armés de pistolets à eau, seaux, tuyaux, on s’arrose à qui mieux mieux, avant de festoyer ensemble.

Jour de l'indépendance : 

La fin de la domination coloniale britannique est célébrée chaque 4 janvier, les foires au lac Kandawgyi dans le Yagon, donne aussi lieu à des compétitions sportives.

Thadingyut (Fête des Lumières) :

Dès la fin du carême bouddhiste, le Myanmar commémore le retour de Bouddha du ciel sur la terre pendant trois jours. Les villes et pagodes s'illuminent de lanternes et de bougies colorées, et les feux d'artifice illuminent le ciel dès la nuit tombée.

Festival du temple de Bagan Ananda : 

Si chaque temple bouddhiste organise son festival annuel, celui du temple d'Ananda associe une foire commerciale et une cérémonie religieuse, pendant deux semaines en décembre ou janvier.

Jours féries

4 janvier : Fête de l'indépendance
12 février : Fête de l'Union
2 mars : Fête des paysans
27 mars : Journée des forces armées
1er mai : Journée des travailleurs
19 juillet : Journée des martyrs
2 décembre : Fête nationale
25 décembre : Noël

Les incontournables

Lac Inle : Ce véritable joyau dans l’écrin de la Birmanie se niche à 900 mètres d’altitude, entre les montagnes de Shan. Les Inthas, cultivateurs,  habitent des maisons sur pilotis et alimentent les marchés locaux. Ce site naturel, entre les stupas de la pagode d’Indein et le village flottant Maing Thauk, vous charmera.

Mandalay : L’ancienne capitale royale est située sur le fleuve Irrawaddy. Le palais restauré de Mandalay, date de la dynastie Konbaung. Sa colline, accessible par un escalier couvert,  offre une vue sur la ville depuis son sommet. La pagode Kuthodaw abrite des centaines de plaques de marbre gravées de textes bouddhistes.

Bagan : vaste site archéologique bouddhique sur 50 kilomètres, sur l’Irrawaddy, est célèbre pour ses 2200 temples antiques et ses promenades en Montgolfières au lever du soleil. Additionnez ces moments magiques pour une expérience inoubliable.

TOP 5 des temples au Myanmar
1. Shwedagon Paya

Cette pagode scintillante à Yangon est incontournable pour mieux connaître la foi et la culture bouddhistes. Le stupa doré en forme de cloche est magnifique, les statues et sanctuaires autour traduisent la culture et le mysticisme des birmans.

 
2. Dhammayangyi

Le plus grand temple de l'impressionnant complexe de Bagan, Dhammayangyi, vieux de plusieurs siècles, présente des briques élaborées, des passages sombres remplis de sanctuaires et de figures sereines de Bouddha. 

 
3. Shwezigon

L'un des lieux de pèlerinage les plus populaires de Bagan, Shwezigon est un lieu de culte important pour de nombreux Birmans. Avec des stupas élaborés et dorés, des escaliers décorés et des arbres ornementaux en or, c'est l'un des plus beaux temples du Myanmar.

 
4. Mahamuni

De grandes colonnes, des fresques lumineuses, des pavillons paisibles, des piscines réfléchissantes et une statue de Bouddha en or massif dans ce monastère actif, école de moines et lieu de culte, cadre des rituels quotidiens et des fêtes religieuses annuelles.


5. Ananda

Victime d’un tremblement de terre dans les années 1970, l'Ananda symétrique de Bagan s'élève avec grâce dans le ciel depuis sa restauration qui suscite toujours l'admiration et l'émerveillement des locaux et des visiteurs.

Voyage responsable

Voyage So-Leader s'engage à vous aider à voyager de manière à respecter les populations locales, leur culture, leur économie et l'environnement. Gardons à l’esprit que tout comportement, tenue vestimentaire ou mode d’expression dans votre propre pays peut choquer ou heurter dans un autre. 

Principaux conseils de voyage responsable pour le Myanmar

Voyagez Solidaire

1. Soyez toujours attentif et respectueux des coutumes, traditions, religion et culture de vos hôtes. Evitez de vous ingérer et prendre parti dans les affaires politiques ou sociales locales. 

2. Assurez-vous que les personnes prises en photos y consentent, surtout les enfants. Engagez-vous à les protéger contre toute forme d’exploitation ou de violence sexuelle.

3. En visite chez l’habitant, ne distribuez ni cadeaux ni argent : vous n’êtes plus un « client roi » en pays conquis, mais un « simple invité » qui représente et doit faire honneur à son pays.

4. Apprenez quelques mots de la langue locale et essayez de l’utiliser, ne serait-ce que pour briser la glace !

5. Le marchandage sur les marchés doit rester bon enfant, avec calme et raison. C’est comme un jeu de rôle, qui peut être amusant ! Si le marchandage n’est pas de mise, n’insistez pas.

6. Privilégiez les productions alimentaires régionales et l’artisanat local. Les soutenir contribue au maintien des métiers traditionnels. Sauf à Pékin, évitez le « made in China »

7. Bannissez les entreprises qui exploitent ou abusent des animaux, surtout ceux menacés et n’achetez pas d'ivoire, corail ou tout autre produit issu d'animaux en voie de disparition.

8. Ne gaspillez pas l’eau ni l’énergie. Respectez les règles affichées dans les hôtels, musées, plages ou autres espaces naturels pour contribuer à préserver l’équilibre des lieux.  

9. Pour des raisons environnementales, évitez d'acheter de l'eau en bouteilles plastique. Remplissez votre gourde ou une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée.

10. Débarrassez-vous de vos déchets et triez-les toujours soigneusement, y compris les mégots de cigarette.

Notre selection de voyages

HERITAGE CULTUREL ET RENCONTRES COMMUNAUTAIRES AU MYANMAR

VOYAGE MYANMAR

HERITAGE CULTUREL ET RENCONTRES COMMUNAUTAIRES AU MYANMAR53 9 jours/8 nuits Du 01/11/2020 au 31/10/2021
A partir de 2353€TTCPour un départ le 01/11/2020 1 don de
235€ inclus
pour votre
association
Voir l'offre
DE KALAW A INDEIN

VOYAGE MYANMAR

DE KALAW A INDEIN 53 3 jours/2 nuits Du 01/11/2020 au 31/10/2021
A partir de 2353€TTCPour un départ le 01/11/2020 1 don de
235€ inclus
pour votre
association
Voir l'offre