PHILIPPINES

Parcourez les jungles, escaladez les paysages volcaniques, plongez dans les eaux chaudes et rencontrez les habitants des 7 000 îles des Philippines pour une expérience remarquable et enrichissante
Capitale : Manille (1,800 million d'habitants)
Population : 99 millions d'habitants
Langue : Philippin (tagalog), anglais
Devise : Peso philippin (1 € = 56 PHP) Taux de change
Fuseau horaire : (GMT + 08: 00) Kuala Lumpur, Singapour
Électricité: Vérifiez le type de prise électrique sur la destination
Indicatif téléphonique: +63

Travel–Score de la destination : 19/50
L’indice Travel-Score calculera l’ensemble des points obtenus sur un total possible de 100 points. Il additionnera le score de cette destination (sur 50) avec la note obtenue par le programme sélectionné (sur 50 également).
Ces points obtenus vous permettront d’évaluer vos options de voyage. Ils tiennent compte à la fois de l’impact humain et environnemental de votre programme, des efforts du pays en matière de développement durable, le niveau de liberté de la population que vous allez rencontrer et la distance de votre déplacement.

Formalités

Veuillez trouver toutes les formalités ici

Attention : les conditions sanitaires, les formalités d’entrée, les règles spécifiques aux enfants non accompagnés de leurs deux parents, et les procédures d’obtention de visa sont susceptibles de modification sans préavis. Nous recommandons de  contacter l’ambassade ou le consulat le plus proche lors de votre inscription et quinze jours avant votre départ.

Présentation

Des rizières en terrasses vert vif, des mers cristallines cachant des merveilles de corail et des montagnes parsemées de charmants villages, les Philippines qui souhaitent combiner leur passion des iles avec l’exotisme de l'Asie.

Géographie et environnement

Constitué de plus de 7 000 îles, l'archipel est au sud-est de l'Asie , entre la mer de Chine méridionale et la mer des Philippines. Composante de la ceinture de feu du Pacifique, les Philippines abritent de nombreux volcans actifs et la biodiversité stupéfiante de milliers d'espèces de plantes, de mammifères, de poissons et d'oiseaux sur terre et dans la mer. L’archipel est parsemé de nombreux sommets, auxquels succèdent des vallées profondes souvent dotées de rivières et de ruisseaux. La forêt tropicale humide occupe une grande partie de la masse continentale, la plupart de la population vivant dans les zones côtières basses.

La meilleure saison pour visiter les îles Philippines

Le climat est chaud à tout moment de l'année, mais des brises marines rafraîchissent les régions côtières entre novembre et février, si la chaleur vous indispose. Janvier à mai reste optimal pour visiter, pour éviter la saison des typhons de juillet à octobre, causant de fortes pluies, des inondations et des vents violents.

Un peu d’histoire

Les Philippines (du nom de Philippe II d'Espagne) a été une colonie espagnole plus de 300 ans.

Composées de 7 000 îles, au cours de la dernière période glaciaire, elles ont été reliées à l'Asie continentale. Peuplées de chasseurs-cueilleurs entre 3 000 et 2 000 avant JC qui cultivaient du riz et élevaient des animaux domestiques.

À partir du 10e siècle après JC, les Philippins faisaient du commerce avec la Chine et au 12e siècle, les marchands arabes introduisirent l'islam.

En 1521, Ferdinand Magellan accoste aux Philippines et les revendique au nom de l'Espagne. Il sacre Humabon souverain fantoche au nom de la couronne espagnole, exigeant la soumission d'autres chefs. Lapu Lapu a refusé et lors des affrontements avec les soldats espagnols, Magellan a trouvé la mort.

En 1565, Miguel Lopez de Legazpi dirige une expédition, et construit un fort à Cebu. D’autres débarquent en 1571 à Luzon et y construisent la ville d'Intramuros qui deviendra Manille. Ils créent un système féodal, possédant de vastes domaines exploités par des Philippins.

Les conquistadors sont accompagnés de missionnaires qui convertissent les Philippins au catholicisme, et construisent des écoles et des universités.

Cette colonisation espagnole apporte la prospérité, exportant la soie, la porcelaine et la laque.

En 1762, les Britanniques s’emparent de Manille qu’ils restituent en 1764 en vertu du traité de Paris, signé en 1763.

En 1872, la rébellion à Cavite est rapidement écrasée, mais un sentiment nationaliste a croît, sous l’égide de l’écrivain Jose Rizal (1861-1896), auteur de romans emprunts de nationalisme, qui fonde Liga Filipina, avant d’être arrêté et exilé.

En 1898, une guerre oppose les États-Unis et l'Espagne, dans la baie de Manille, encerclée par des révolutionnaires menés par Emilio Aguinaldo qui déclare l'indépendance le 12 juin.

Une nouvelle guerre éclate entre forces américaines et Philippins de 1899 à 1902.

 De nos jours

L’«Assimilation bienveillante» vise à «américaniser» les Philippins sans y parvenir, malgré leurs efforts d'alphabétisation.

En 1935, les Philippines sont membres du Commonwealth, sous la présidence de Manuel Quezon.

En décembre 1941, suite à l’attaque de Pearl Harbor, les troupes japonaises envahissent les Philippines et s’emparent de Manille, puis de tout le pays en mai 1942, jusqu’à la contre-offensive américaine d’octobre 1944 à février 1945.

Les Philippines deviennent indépendantes le 4 juillet 1946. Manuel Roxas est le premier président de la nouvelle nation indépendante. Puis Ferdinand Marcos élu en 1965 et réélu en 1969, creuse la pauvreté et les inégalités, malgré une réforme agraire lente qui provoque une insurrection communiste dans les campagnes, réprimée par la loi martiale, un couvre-feu, la suspension du Congrès et l’arrestation des dirigeants de l'opposition.

S’ensuit une période politique trouble, marquée par des élections truquées, et l’assassinat de Benigno Aquino. Sa veuve, Cory Aquino est élue  mais échappe à 7 tentatives de coup d'État). En 1992, le Pinatubo entre en éruption forçant les Américains à partir avant l’élection de

Fidel Ramos qui améliore l'infrastructure du pays, l’approvisionne en électricité, privatise l’industrie et développe l'économie jusqu’à la crise et la mandature d’Estrada, vite accusé de corruption.

Votre argent

Les voyageurs pourront trouver des distributeurs automatiques de billets acceptant les cartes étrangères dans les grandes villes mais moins dans les villes reculées et les zones rurales. Assurez-vous d'avoir suffisamment d'argent avant de quitter la ville, car les distributeurs automatiques de billets ne sont pas toujours disponibles en dehors des zones métropolitaines.

Les cartes de crédit sont généralement acceptées par les grands hôtels, restaurants, magasins et détaillants à vocation touristique, mais moins par les petits vendeurs comme les petits restaurants familiaux, les étals de marché et les maisons d'hôtes. Assurez-vous d'avoir suffisamment d'argent pour couvrir les petits achats car les cartes de crédit ne sont pas toujours acceptées.

Le pourboire n'est pas obligatoire ou habituel aux Philippines, mais une gratification de 20-40 pesos sera apprécié par les restaurants, les chauffeurs et les autres employés de service, surtout si le service a été particulièrement bon.

Les transports aux îles Philippines

Le moyen de transport pittoresque est le Jeepneys, ces jeeps américaines, pick-up ou minibus outrageusement décorés à la mode philippine.

Les taxis tricycle : une motocyclette équipée d’un side-car couvert sur le côté qui, pour quelques pesos, vous amène partout… mais moins vite, surtout si vous êtes plusieurs à bord…

Transport routier

Les routes sont en mauvais état. Il est recommandé d’éviter de rouler la nuit, le défaut de visibilité accroissant considérablement le risque d’accident. Optez pour un taxi ou une voiture avec chauffeur.

Transport maritime

Les transports maritimes sont quantitativement développés entre les différentes îles de l’archipel, mais qualitativement, le danger guette : les navires sont mal entretenus et ne respectent ni la réglementation ni les normes de sécurité, surtout pendant les fêtes de fin d’année. Evitez les ferrys en période de mousson (mai à décembre).

Transport aérien

La congestion de l’espace aérien, surtout pendant la période des fêtes de fin d’année, cause des retards très importants sur la plupart des vols.

L’hébergement aux îles Philippines

Vous rêvez de jolies plages de sable doré, bordées de magnifiques eaux turquoise, de découvrir un univers sous-marin grouillant de vie, de vous aventurer auprès d’une jungle tropicale luxuriante… ou encore de se faire choyer dans des hôtels de luxe ?

L’archipel des Philippines vous donne rendez-vous et vous offre la beauté et la diversité de ses paysages, sa riche culture latine, unique en Asie du sud-est.

Les Philippins sont réputés pour leur gentillesse et leur hospitalité.  

Les hôtels

Manille, la principale ville et capitale économique de l’archipel offre des milliers de chambres d’hôtels, de l’économique au plus luxueux, mais le confort, la propreté et la sécurité ne sont pas toujours au rendez-vous.

Hors des agglomérations, nous proposons de jolis bungalows en bord de plage ou auprès des parcs nationaux, ainsi que des resorts sur les îles Visayas ou à Palawan.

Consommation

La couverture des téléphones portables est généralement excellente aux Philippines, surtout en ville, et moins bonne voire inexistante dans certaines des régions rurales ou montagneuses.

Plus encore qu’à domicile, le téléphone portable est souvent indispensable à l’étranger, pour (communiquer ou surfer, principalement consulter un plan ou vérifier un taux de conversion). Pour ne pas dépendre exclusivement du wifi, il faut activer son itinérance, les principaux opérateurs français ont contracté avec les opérateurs locaux mais vérifiez au préalable les tarifs à l'international et les pays inclus dans votre forfait. 

3 solutions :

-              vous désactivez l'accès aux données mobiles à l'étranger et cherchez des bornes WIFI

-              vous souscrivez une option internationale ponctuelle pour le(s) pays de destination.

-              Si vous avez un second téléphone débloqué, vous achetez une Carte Sim Internationale ou une Carte Sim locale pour la durée du séjour

Quel budget prévoir sur place ?

Jus de fruits sur les marchés = 10 pesos (0,5€)
Bouteille de bière = 30-60 pesos
Déjeuner local = 100-200 pesos
Dîner restaurant = 500-900 pesos

Il n'est pas recommandé de boire de l'eau du robinet aux Philippines. Pour des raisons environnementales, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille et remplissez votre gourde avec de l'eau filtrée, que vous pourrez trouver dans certains hôtels. Il est également conseillé d'éviter les glaçons dans les boissons et de peler les fruits et légumes

A boire et à manger

Il est impossible de découvrir totalement un pays sans y avoir testé les spécialités culinaires et avoir partagé un repas ou une collation avec des locaux. Les options sont infinies. Le temps dont vous disposez, vos goûts alimentaires et votre budget vous feront goûter la street-food, un repas sur le pouce simple et bon marché, ou une grande table gastronomique ; que ce soit en centre-ville, une station touristique ou au sein d’une communauté locale, et cela, où que vous soyez dans le monde.

La cuisine philippine mélange des traditions issues de Malaisie, de Chine et d’Occident.

Les ingrédients y sont de bonne qualité, mais les recettes sont assez basiques. Le riz est la base servi avec du poulet, du porc, du poisson, des crevettes, le tout accompagné d’une sauce salée (genre de nuoc mam). On utilise aussi beaucoup le lait de coco. Les nombreux poissons sont très appréciés, accompagnés de riz (toujours, partout), de légumes tel que chou, potiron, courgette, haricot, etc… Les baguettes et couteaux sont absents, on utilise une fourchette et une cuillère.

Les plats

Le cochon de lait rôti : le plat national d’origine chinoise, mariné dans le soja et le vinaigre puis rôti à la broche, on l’enduit de lait et d’huile pour dorer la peau, puis il servi avec une sauce.
Les Pansit : nouilles sautées avec de la viande et des légumes.
Les Lumpia : rouleaux de galette de riz, farcis de viande de porc ou de poulet et de légumes.
L’Adobo : autre plat national, un ragoût de viandes épicées, d’origine espagnole.
Le Lapu-lapu : poisson cousin du mérou, grillé, servi très souvent dans les restaurants.
Le Kare-kare : ragoût de bœuf avec sauce piquante aux cacahuètes.
Pour le petit déjeuner, toujours du riz avec un œuf, des saucisses, ou du porc au miel, ou du bangus (poisson local), mais un petit déjeuner à l’occidental est également proposé.

Les desserts
Ils sont très sucrés, à l’instar du reste de la cuisine philippine.
Le halo-halo : mélange de fruits au sirop, noix de coco, maïs, glace pilée, caramel, lait concentré, le tout servi dans un verre. Très populaire, car frais et délicieux.
Le Calamay : à base de riz, de lait de coco et de sucre candy.
Le Macapuno : à base de nouilles de noix de coco sucrées.
Le Leche-flan : flan aux œufs.
Le Bibinka : à base de farine de riz gluant, de sucre et de lait de coco.
On trouve aussi beaucoup de glaces au parfum de pomelo, de durian, d’avocat ou de melon.

Autre spécialité des Philippines, les petits pains sucrés, une sorte de brioche.

Les boissons
Aux Philippines, le café est beaucoup plus répandu que le thé.
Le Buko : jus de noix de coco jeune, bu à même l’écorce.
Le jus de Calamansi : un genre de citron vert très rafraichissant.
On consomme beaucoup de jus de fruits exotiques frais : mangue, papaye, goyave, etc.
La San Miguel : bière blonde locale, une des meilleures d’Asie du Sud-Est.
Le Tuba : vin de fleurs de cocotier.
Le Basi : vin rouge de canne à sucre.
Le Taipei : alcool de riz.

Comme dans de nombreux pays, boire de l'eau du robinet n'est pas recommandé. Évitez également les glaçons dans les boissons et pensez à peler vos fruits et légumes avant de les consommer

Pour respecter l'environnement, essayez d'éviter d'acheter de l'eau en bouteille. Il est préférable de remplir une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée dès que vous en avez l’occasion, notamment dans les hôtels.

Cultures et coutumes

Les Philippines sont le seul pays majoritairement chrétien d’Asie. Plus de 90% de la population se déclare de confession chrétienne, dont 80% de catholiques. Les musulmans (4%) vivent principalement dans Mindanao et l’archipel Sulu, et représentent la minorité religieuse la plus importante. Les bouddhistes et les animistes constituent le faible pourcentage restant.

La culture des Philippins est bigarrée et passionnante. Leurs traditions et coutumes ancestrales se sont métissées au fil des siècles sous l'effet des influences étrangères. Leur attachement profond aux anciens rites, leur religiosité vibrante et leur irrésistible joie de vivre trouvent probablement leur meilleure expression dans les festivals bigarrés et débridés qui se tiennent toute l'année dans toutes les régions du pays

Les fiestas philippines

Les Philippins adorent faire la fête. Pour les fêtes publiques comme la semaine sainte ou Pâques, un défilé des saints-patrons de l’église catholique peut durer deux jours et s’accompagnent d’activités sportives, de concours de chant ou de beauté. La tenue vestimentaire lors des fiestas sort de l’ordinaire : robe terno à manche papillon pour les femmes et chemise barong tagalog en pulpe d’ananas pour les hommes. Ces tenues contrastent avec la tenue des saints-patrons, brassage entre rites païens et adoration chrétienne avec danse festivale, chants, musiques rythmées jusqu’à l’aube, en dégustant un cochon mariné et grillé à la broche … et quelques liqueurs.

Les célébrations familiales comme le mariage, les anniversaires, les baptêmes, sont l’occasion de fêtes grandioses où famille, amis et même simples connaissances sont conviés. Nourriture à gogo, spéciale, traditionnelle et colorée au menu.

Des célébrations pas comme les autres

Sur l’île de Luzon, chaque 15 mai en mémoire du Saint-patron Saint-Isidore, se déroule un événement particulier au village de Lucban : les maisons sont recouvertes de toutes sortes de produits agricoles (fruits, légumes, céréales) faisant du village un véritable musée végétal.

Sur l’île de Palawan dans les cavités des falaises en calcaire, l’ethnie des Tagbanua se lance à la récolte des nids d’hirondelles réputés aphrodisiaques pour les vendre aux Chinois.

Au cours de la semaine sainte, dans certains villages des fidèles commémorent la Passion du Christ en se fouettant le corps, se scarifiant et se font même crucifier.

Festivals et événements

Top 5 des festivals des Philippines

1. Ati-Atihan

Depuis 1210, ce festival flamboyant s’orne de costumes ostentatoires, de tambours bruyants, de défilé de chars, de danseurs devant des foules tumultueuses … Ati-Atihan – une alternative au Carnaval de Rio.

2. Festival de la Grande Cordillère

Baguio, fin novembre, célèbre la culture locale avec des chansons ethniques, de la danse, des costumes et de la nourriture pour propager la paix et la tolérance dans la région de Luzon.
3. Dinagyang

Iloilo City a sa propre version d'Ati-Atihan, ses rues s’ornent de bannières colorées, tandis que la fumée du porc et du poulet qui grésillent aux étals de rue masque les danseurs costumés.


4. Fête de Notre-Dame des Bougies

Cet apparat religieux épique est une procession dans les rues et le centre-ville de Jaro. Les habitants portent des bougies et une statue de la Vierge Marie à la cathédrale devant la foule.   Ce festival animé et dynamique est représentatif de la culture et la religion philippine.


5. Festival de la Fertilité d’Obando

A Bulacan dans le nord du pays, dans l’île de Luçon, de nombreux pèlerins viennent y vénérer saint Pascal Baylon, sainte Claire d’Assise et Notre Dame de Salambao durant la troisième semaine de mai. Les couples viennent y prier et y danser pour avoir un enfant, cette tradition locale serait antérieure à l’arrivée du christianisme dans le pays.

Jours féries

1er janvier : Jour de l'an

28 janv. : Nouvel an chinois

25 février : anniversaire de la révolution EDSA

9 avril : Jour de la vaillance / Araw de Kagitingan

13 avril : Jeudi Saint

14 avril : Vendredi Saint

15 avril : Black Saturday

1er mai : Fête du travail

12 juin : Fête de l'indépendance

26 juin : Eid'l Fitr *

21 août : Ninoy Aquino Day

28 août : Journée nationale des héros

1 sept. : Eidul Adha *

31 oct. : Jour férié de la Toussaint (jour non ouvrable supplémentaire)

1 nov. : Toussaint

30 nov. : Journée Bonifacio

25 déc. : Noël

30 déc. : Rizal Day

*Sous réserve de modifications

Les incontournables

Vigan, Ilocos Sur

Ville du XVIème siècle exceptionnellement préservée pour voyager dans le temps en vous promenant dans cet ancien comptoir commercial inscrit au patrimoine de l’UNESCO !

Les nombreux musées d’histoire sont le manoir Syquia, le musée Crisologo et le musée du Padre Burgos. Essayez la cuisine Ilocano 

Les rizières de Batad, Banaue

Les rizières en terrasses des Ifugao, site également classé au patrimoine de l’UNESCO ; après la traversée d’un pont suspendu, et d’une forêt pleine de sources et cascades, vous profiterez  d’un magnifique panorama, avant de vous baigner aux cascades Tappiya hautes de 70m.

Sagada, Mountain Province

Libérez votre côté aventureux à Sagada : randonnée, trekking, grotte aux chauves-souris et sources chaudes vous attendent ! Visitez les cercueils suspendus d’Echo Valley, explorez la grotte de Sumaguing et nagez dans les chutes de Bomod-ok , appelées les « Big Falls ».

Alaminos, Pangasinan

Faites une tournée des îles à Shell Beach et à Governor’s Island, sautez d’une falaise ou partez en kayak pour découvrir les grottes de Quirino, Nalso, Cathedral et St. Paul.

Île de Corregidor, baie de Manille

Champ de batailles durant la Seconde Guerre Mondiale entre troupes japonaises, américaines et philippines, lieu historique mais aussi une forêt et une plage !

Îles de Camotes, Cebu

Les îles Pacjian, Ponson, Poro et Tulang sont parfaites pour bronzer et nager dans des eaux turquoise, un pique-nique romantique et une promenade en bateau en amoureux.

Voyage So-Leader s'engage à voyager de manière respectueuse des populations locales, de leur culture, de leurs économies et de l'environnement.

Il est important de se rappeler que ce qui peut être un comportement, une robe et une langue acceptables dans votre propre pays peuvent ne pas convenir dans un autre. S'il vous plaît, gardez cela à l'esprit lors d'un voyage.

Principaux conseils de voyage responsable pour les Philippines

1. Soyez toujours attentif et respectueux des coutumes, traditions, religion et culture de vos hôtes. Evitez de vous ingérer et prendre parti dans les affaires politiques ou sociales locales. 

2. Assurez-vous que les personnes prises en photos y consentent, surtout les enfants. Engagez-vous à les protéger contre toute forme d’exploitation ou de violence sexuelle.

3. En visite chez l’habitant, ne distribuez ni cadeaux ni argent : vous n’êtes plus un « client roi » en pays conquis, mais un « simple invité » qui représente et doit faire honneur à son pays.

4. Apprenez quelques mots de la langue locale et essayez de l’utiliser, ne serait-ce que pour briser la glace !

5. Le marchandage sur les marchés doit rester bon enfant, avec calme et raison. C’est comme un jeu de rôle, qui peut être amusant ! Si le marchandage n’est pas de mise, n’insistez pas.

6. Privilégiez les productions alimentaires régionales et l’artisanat local. Les soutenir contribue au maintien des métiers traditionnels. Sauf à Pékin, évitez le « made in China »

7. Bannissez les entreprises qui exploitent ou abusent des animaux, surtout ceux menacés et n’achetez pas d'ivoire, corail ou tout autre produit issu d'animaux en voie de disparition.

8. Ne gaspillez pas l’eau ni l’énergie. Respectez les règles affichées dans les hôtels, musées, plages ou autres espaces naturels pour contribuer à préserver l’équilibre des lieux.  

9. Pour des raisons environnementales, évitez d'acheter de l'eau en bouteilles plastique. Remplissez votre gourde ou une bouteille d'eau réutilisable avec de l'eau filtrée.

10. Débarrassez-vous de vos déchets et triez-les toujours soigneusement, y compris les mégots de cigarette.

Notre selection de voyages

DECOUVERTE DES PHILIPPINES

VOYAGE PHILIPPINES

DECOUVERTE DES PHILIPPINES49 7 jours/6 nuits Du 01/11/2020 au 01/11/2021
A partir de 980€TTCPour un départ le 01/11/2020 1 don de
98€ inclus
pour votre
association
Voir l'offre